Actualité de l'ISCOM Lyon


Mon échange Erasmus au Danemark : Raphaël, étudiant à l'ISCOM Lyon

Raphaël Raguet, étudiant en 3ème année Marketing/Publicité à l’ISCOM à Lyon est actuellement à Odense au Danemark dans le cadre d’un échange Erasmus à l’Université Lillebaelt Academy. Zoom sur son expérience et son quotidien danois...

 banner erasmus danemark

Quelles étaient vos premières motivations pour partir en échange Erasmus ?

J’ai eu le goût de l’ouverture internationale après avoir vécu à Londres l’année passée. J’ai à ce moment découvert d’autres cultures et j’ai eu envie d’en découvrir davantage. De plus, un échange Erasmus était également l’occasion de forger une expérience universitaire solide et s’inscrivait dans mon désir d’évoluer professionnellement à l’étranger.

 

Pourquoi avoir choisi le Danemark ?

J’avais envie de découvrir les pays scandinaves. J’ai choisi le Danemark car il me paraissait être un pays d’avant-garde, réputé notamment pour son ouverture d’esprit, son modèle de société et son design mondialement renommé.

 

Comment se sont passés vos premiers jours ?

Nous avons été très bien accueillis par Pernille qui est venue nous chercher dès l’aéroport ! Elle nous a fait visiter l’université le lendemain matin, ce qui nous a permis de très vite nous repérer dans ce nouvel environnement. Il a par la suite été difficile de s’adapter au rythme danois. Les journées commencent et finissent plus tôt car les nuits sont très longues en hiver.

 

Comment s’est déroulée votre intégration à Odense ?

Nous avons été placés dans la classe internationale du programme Multimedia Design, une classe uniquement composée d’étudiants provenant de pays étrangers. Il y a des islandais, des hongrois, des lituaniens, des italiens, des espagnols, des portugais, des slovaques, des roumains, des suédois, des polonais… (Avec quelques danois tout de même). Nous avons vite pris le rythme et nous nous sommes intégrés à ce melting-pot européen. Aujourd’hui nous faisons vraiment partie de la classe !

 

Que retenez-vous de l’approche pédagogiques danoise ?

L’université de Lillebaelt favorise les travaux interactifs, avec beaucoup d’échanges entre les étudiants et les professeurs. Nous avons beaucoup de workshops qui, après une introduction théorique, sont organisés en ateliers de groupes. La proximité étudiants/professeurs est au cœur de la relation pédagogique. Cependant, les projets sont très exigeants notamment en termes de quantité de livrables et d’échéance souvent très courte également.

 

Racontez-nous une journée type ? Comment s’organise votre vie en dehors de l’école ?

Nous commençons les cours à 8h15. La plupart des danois viennent à vélo à l’université, une coutume que j’ai adoptée. Les parkings à vélos sont immenses, c’est impressionnant. La pause déjeuner est de 11h30 à 12h15 ! Nous autres français qui aimons prendre notre temps pour manger, avons dû nous habituer à finir nos assiettes plus rapidement. Ensuite, nous passons beaucoup de temps à travailler à l’Université l’après-midi, car les cours finissent tôt.
Si nous avons le temps, nous sortons avec les étudiants de notre classe. Il y a une très bonne cohésion de groupe, j’ai vraiment l’impression de faire partie de l’Europe en partageant des moments avec ces personnes. En dehors tout ça, je passe la plupart de mon temps à lutter contre la pluie et le vent sur mon vélo.

 

Quels bénéfices pensez-vous tirer de cette expérience ?

Je pense vraiment qu’une expérience à l’étranger apporte une réelle ouverture d’esprit.
J’ai découvert d’autres coutumes, d’autres méthodes de travail et cela m’a permis de forger un regard neuf sur les choses. Cela permet également de prendre beaucoup de recul sur la culture française, sur nos habitudes et sur ce qu’on considère comme acquis.
Cette expérience me conforte dans l’idée de travailler et de vivre à l’étranger après mes études.

 

ISCOM LYON

22, Boulevard des Tchécoslovaques

69007 LYON
France

 

+33 (0) 4 72 91 36 04

 

lyon@iscom.fr